Aller directement au contenu

tyranneau

Genre

masculin

Prononciation

[tiʀano]

Début de l'article

Définition (emploi principal du mot-entrée).

Petit ou très petit moucherolle des forêts humides d’Amérique tropicale (depuis le Mexique jusqu’en Amérique du Sud), à plumage verdâtre, grisâtre ou brunâtre selon les espèces, et présentant généralement des bandes alaires plus claires.

Nom(s) associé(s): ensemble d’oiseaux plus large.

tyrannidé; passériforme.

Origine et histoire

Dérivé de tyran (nom d’un type d’oiseau insectivore américain) par l’ajout du suffixe diminutif -eau, le terme tyranneau a été ajouté à la nomenclature technique en 1816Vieillot, Louis Pierre (1816). Analyse d'une nouvelle ornithologie élémentaire, p. 31, no 59 (gallica.bnf.fr, 2023/02/03). par le naturaliste français L. P. Vieillot, alors même qu’il introduisait le générique scientifique correspondant Tyrannulus (lui-même un dérivé diminutif du générique préexistant Tyrannus).

Taxonomie et nomenclature

Dans la nomenclature actuelle, le générique tyranneau sert à dénommer plus d’une centaine d’espèces de passériformes de la famille des tyrannidés, principalement classées dans les genres Phyllomyias, Phylloscartes, Pogonotriccus et Zimmerius, mais réparties également dans une vingtaine d’autres genres (Camptostoma, Capsiempis, Cnipodectes, Culicivora, Euscarthmus, Inezia, Mecocerculus, Nesotriccus ou Phaeomyias, Ornithion, Polystictus, Pseudotriccus, Rhynchocyclus, Serpophaga, Sublegatus, Suiriri, Tolmomyias et Tyrannulus).

Au 20e siècle, il a également servi à désigner les tyrannidés portant aujourd’hui le nom de microtyran.

Références et notes

Source(s) métalinguistique(s)

  • FEW 13/2 tyrannus, p. 463a.
  • Jobling, J. A. (2023). Key to Scientific Names in Ornithology, sous Tyrannulus (birdsoftheworld.org, 2023/02/03).

Base(s) ornithologique(s) de référence

Date de consultation :

  • Avibase
  • Birds of the World
  • Oiseaux.net

Note(s)