Aller directement au contenu

mouette

Genre

féminin

Prononciation

[mwɛt]

Début de l'article

Définition (emploi principal du mot-entrée).

Oiseau aquatique des régions côtières, voisin du goéland mais généralement plus petit, et dont la tête, chez plusieurs espèces, est brune ou noirâtre en plumage d’été.

Remarque complémentaire à la définition du mot-entrée.

Dans la langue générale, la distribution des dénominations mouette et goéland ne correspond pas toujours à la distinction établie dans la nomenclature ornithologique, chacune de ces dénominations pouvant jouer le rôle de générique (voir : goéland).

Nom(s) associé(s): synonymes ou quasi-synonymes.

syn. : mauve; (18e–19e siècle) coulon de mer, régional pigeon de mer.

Nom(s) associé(s): ensemble d’oiseaux plus large.

laridé; charadriiforme.

Origine et histoire

Cette appellation est attestée depuis la fin de la période de l’ancien français (fin 13e–début 14e siècle), successivement sous les formes moette, mouete et mouette. En 1555Belon du Mans, Pierre (1555). L'histoire de la nature des oyseaux, avec leurs descriptions, & naïfs portraicts retirez du naturel, p. 170 (GoogleLivres, 2014/02/27)., le naturaliste P. Belon du Mans écrivait mouëtte.

Mouette dérive, par l’ajout du suffixe diminutif -ette, de l’ancienne dénomination anglo-normande de cet oiseau, mave ou mauve, attestée dès le 12e siècle et elle-même issue du vieil anglais maew (voir mauve).

Taxonomie et nomenclature

Dans la nomenclature actuelle, le générique mouette sert à dénommer une vingtaine d’espèces de la famille des laridés classées dans le genre Chroicocephalus (taxon principal) et une série de genres voisins (Creagrus, Hydrocoloeus, Ichthyaetus, Leucophaeus, Pagophila, Rhodostethia, Rissa et Xema).

Au cours du 20e siècle, la plupart de ces espèces étaient classées dans le genre LarusVoir notamment : Commission internationale des noms français des oiseaux (1993). Noms français des oiseaux du monde, nos1673-1696., qui est maintenant réservé aux goélands (voir goéland), mais auquel on donnait alors une extension beaucoup plus large.

Dans des noms composés

Sous-ensemble de noms d’espèces.

Principales espèces présentes au Canada et/ou en Europe :

Nom(s) composé(s) d’espèce(s) faisant l’objet d’une sous-entrée.

mouette atricille* [Leucophaeus atricilla], (au 20e siècle, dans la nomenclature nord-américaine) mouette rieuse (d’Amérique) : espèce de la côte atlantique nord-américaine, à tête noire, corps blanc et manteau gris ardoise. [syn. : mauve à tête noire, mouette à tête noire.]

Nom(s) composé(s) d’espèce(s) faisant l’objet d’une sous-entrée.

mouette à tête noire : nom donné à diverses espèces de mouettes à tête foncée.

Remarque complémentaire relative à la sous-entrée.

En Europe, aux 19e et 20e siècles, il s’agissait généralement de la mouette rieuse*. En Amérique du Nord, dans les dernières décennies du 20e siècle, on désignait ainsi la mouette atricille*.

Nom(s) composé(s) d’espèce(s) faisant l’objet d’une sous-entrée.

mouette blanche* [Pagophila eburnea], (seconde moitié du 20e siècle, dans la nomenclature européenne) mouette ivoire : espèce des régions arctiques, à plumage entièrement blanc.

Nom(s) composé(s) d’espèce(s) faisant l’objet d’une sous-entrée.

mouette de Bonaparte* [Chroicocephalus philadelphia] : espèce à tête et à bec noirs, commune dans l’ouest et le centre de l’Amérique du Nord. [syn. : (mi-19e–début 20siècle) goéland de Bonaparte.]

Nom(s) composé(s) d’espèce(s) faisant l’objet d’une sous-entrée.

mouette pygmée* [Hydrocoloeus minutus] : très petite espèce eurasienne, à tête noire et à bec sombre.

Nom(s) composé(s) d’espèce(s) faisant l’objet d’une sous-entrée.

mouette rieuse* [Chroicocephalus ridibundus] : espèce à tête brune et à bec rougeâtre, principalement eurasienne, mais aussi présente dans l’est du Canada. [syn. : rieuse (voir ce mot).]

Remarque complémentaire relative à la sous-entrée.

Dans la nomenclature nord-américaine, à la fin du 19e siècle et au 20e siècle, la mouette atricille était appelée mouette rieuse (d’Amérique).

Nom(s) composé(s) d’espèce(s) faisant l’objet d’une sous-entrée.

mouette tridactyle* [Rissa tridactyla], (fin 18e–20e siècle) mouette à trois doigts : petite espèce marine commune sur les côtes de l’hémisphère Nord, à tête toujours blanche et à bec jaune.

Sous-ensemble de noms d’espèces.

Par analogie :

Nom(s) composé(s) d’espèce(s) faisant l’objet d’une sous-entrée.

mouette pillarde ou, plus rarement, mouette ravisseuse : (20e siècle) synonymes de labbe.

Références et notes

Source(s) métalinguistique(s)

  • TLFi
  • FEW 16 mæw, p. 495b.
  • Robert historique (1992).
  • Cabard et Chauvet (2003), p. 186.
  • Donovan et Ouellet (1993).

Base(s) ornithologique(s) de référence

Date de consultation :

  • Avibase
  • Birds of the World
  • Oiseaux.net

Note(s)